Recherche de base Recherche avancée Recherche mots clés Recherche commentaires de jurisprudence
IUSIMPRESA - Observatoire Bibliographique du Droit des Affaires
jeudi, 21 juin 2018
IT
IT
EN
EN
FR
FR
ES
ES
DE
DE
PT
PT



Revue de Presse Revue de Presse - Détail de l’Article [Imprime cette page]
www.altalex.com - 14/11/2003
Avv. Barbara Gualtieri


Le 14/11/2003 s’est déroulé à Altamura (Bari), dans la salle Simone Viti, un séminaire intéressant, intitulé “Profession judiciaire et nouvelles technologies: aspects pratiques entre monde judiciaire et sécurité”. Cette rencontre était organisée par le CSIG (Centre d’Etudes d'Informatique Juridique de Bari), avec le soutien de l'Ordre des Avocats de Bari et la collaboration de l’Association locale des Avocats et Avocats stagiaires.

Après l’introduction de l'avocat Vincenzo Barone et du modérateur, l'avocat Rosa Vulpio, respectivement Président et vice-Présidente de l’Association des Avocats et des Avocats stagiaires d'Altamura, la séance de travail a été ouverte par l'avocat Massimo Melica, président du CSIG, membre de la Commission du Projet pour le Processus Télématique du Ministère de la Justice, et membre de la Commission Informatique du Conseil National de Justice, qui est intervenu sur le thème suivant: «La modernisation de la Communication Judiciaire dans le Procès Civil».

Il ne fait aucun doute que l'avénement des nouvelles technologies numériques («bit» ou «binay digital»)a placé le monde juridique devant un nouveau défi, formidable et de portée révolutionnaire, comme cela a été le cas lorsque les modes d’expression de la pensée humaine se sont enrichis.

Comme l’a rappelé récemment le Ministre Stanca, lors de la première conférence européenne sur «Justice et Télématique», le processus télématique est déjà en cours d'expérimentation et a atteint des objectifs fondamentaux, tels que la réduction des temps de procédure et une meilleure efficacité de la justice civile.

Ce processus aura des conséquences importantes de nature organisationnelle et technologique, non seulement sur le système complexe de la justice, mais aussi sur les cabinets juridiques qui devront se doter d’instruments, de compétences adéquates et d’une organisation qui reflète les nouvelles modalités de travail.

L’intervention de Massimo Melica, brillante et complète, a touché de divers sujets de grande actualité:

  • L’évolution normative de l’institution de la signature numérique,avec ses effets importants sur le plan social,économique et relationnel.

  • L’arrivée du document informatique (c’est-à-dire la représentation numérique d’actes, de faits et de données juridiquement importantes) en matière de documentation administrative de la part de l’Administration Publique (Arrêt n° 445 du 28 décembre 2000).

  • L’analyse du Décret du 13 février 2001, n° 123, concernant le réglement du «processus télématique», c’est-à-dire la possibilité offerte aux parties, au juge et à la chancellerie de former, de communiquer et de notifier les actes légaux en utilisant des documents informatiques souscrits avec la signature numérique.

  • Les réflexions en matière de cryptographie et donc de confidentialité de la communication.

Vito Stefano Pasciolla (avocat), dirigeant de l’Association des Avocats et Avocats stagiaires d’Acquaviva delle Fonti et de Cassano delle Murge, coediteur du site: www.avvocatiacquavivacassano.it, a traité du problème des ressources juridiques en ligne et des méthodes de recherche.

Il a en particulier illustré et distribué une édition limitée d'un CD-ROM intitulé "Mare Magnum", qui en est déjà à sa version 2.0.et qui est le résultat d'un travail très précieux de récolte des souces d'information juridique sur le web

«Carte» très utile pour apprendre à se repérer sur Internet, lors de la recherche de matériel juridique, ce CD contient également des textes législatifs, des actes de séminaires et de congrès, avec toute une série de logiciels permettant à un cabinet juridique de s'équiper intégralement et gratuitement.

Conçu par les éditeurs du site www.avvocatiacquavivacassano.it, cet outil contient également la collection complète des bandes dessinées hilarantes de «L’Avvocato Peppe di Furia», le personnage désormais familier crée par Tommaso Milella (avocat).

Une attention toute particulière a été réservée à la question de la sécurité pour le cabinet juridique par Giuseppe Santo Barile (avocat), membre du Comité Scientifique du Centre d’Etudes d'Informatique Juridique et responsable du portail www.realtaforense.it. Il a passé en revue l’ensemble des mesures (au niveau de l’organisation et de la technologie), visant à garantir à l’utilisateur la disponibilité, l’intégrité et le caractère confidentiel des informations et des services gérés ou fournis par le cabinet juridique sous forme numérique.

De là, l'importance fondamentale que revêt le diagnostic exact des risques liés au déroulement de l’activité légale du point de vue technologique (ordinateurs en réseau, présence de logiciels antivirus, utilisation ou non de serveurs, fiabilité des ordinateurs et leur caractère alternatif, systèmes de sauvegarde des données, contrat d’assistance d’une société de services fiable, utilisation de courriers électroniques et système de protection centralisé appelé coupe-feu, etc.).

Le séminaire s’est terminé par l’intervention de M. Giorgio Mantovano, expert-comptable, qui a illustré la portée absolument novatrice, d'un point de vue scientifique, du portail www.iusimpresa.com, «Observatoire Bibliographique du Droit des Affaires», en italien, anglais, français, espagnol et allemand.

Le portail, qui a pour objectif le dépouillement de plus de 240 (à ce jour) revues italiennes et étrangères, s’avère être un instrument très efficace de recherche bibliographique, utile pour les étudiants, les experts-comptables, les avocats, les consultants, les magistrats, les chercheurs et toute personne intervenant d'une façon générale dans les domaines du droit et de l’économie.

Fondamental pour les études comparées, www.iusimpresa.com a prévu un système d’inscription gratuit, pouvant être utilisé, comme toutes les autres pages, en cinq langues.

Une fois l'inscription effectuée, l'utilisateur reçoit par courrier électronique un identifiant et un mot de passe, qui lui permettront d’obtenir des informations sur les revues italiennes ou étrangères contenant l’article ou la sentence qu'il recherche, mais aussi sur les bibliothèques italiennes ou étrangères où il peut les trouver.

Comme il est expliqué dans la rubrique "Critères de recherche", l'utilisateur peut effectuer une recherche, en faisant recours à l’utilisation des fameux opérateurs booléens ou à un système efficace de mots-clés, également multilingue.

Le mot-clé, une fois traduit, devient une fenêtre d’accès pour le navigateur étranger, provenant des communautés scientifiques les plus diverses.

La partie consacrée à la Revue de Presse est intéressante et unique en son genre (les articles traitant de www.iusimpresa.com sont traduits en cinq langues). Tout aussi intéressante est la présentation des monographies, qui permet, grâce à l’accord des maisons d’édition, de visualiser les sommaires et/ou tables des matières de toutes les monographies recensées (c.f. par exemple les volumes de Giuffrè, Cedam, Giappichelli, La Tribuna, Cacucci, etc.), offrant ainsi une contribution informative particulièrement significative.

Ayant reçu le patronage d’institutions italiennes et communautaires de renom (c.f. la section dédiée aux patronages moraux), www.iusimpresa.com constitue sans aucun doute, quelques mois seulement après son lancement en ligne, un modèle idéal pour la globalisation de l’information technique, un premier pas vers la construction de ce vaste domaine, insuffisamment exploré, de la littérature juridique et économique transnationale.


[Imprime cette page]

Accueil
Autres informations sur ce site
Contacts

Home Page | Mission | Mots Clés | Revues dépouillées | Jurisprudence | Contacts
Links | Bibliothèques Italiennes | Bibliothèques Étrangères | Editeurs | Conseil de Direction | Patronages Moraux
Comité Scientifique | Revue de Presse | Signalé par... | Demo | Privacy | Autres informations sur ce site


Iusimpresa ® Copyrights © et Droits Réservés 2001
Pour toute remarque et/ou demande veuillez contacter Iusimpresa
Tel: (+39) 0832 309570 e-mail: info@iusimpresa.com
P.IVA: 02462600756
Osservatorio Centro Studi Informatica Giuridica di Lecce